top of page

Saint-Honoré 1500

La station de ski Saint-Honoré 1500 est un projet ambitieux : des immeubles, hôtels, ainsi que d'autres activités touristiques sont au programme, et permettent d'accueillir près de 1200 touristes. Cependant, la dure réalité rattrape les plans des promoteurs : projet trop couteux et mal situé car non loin d'un couloir d'avalanche.

Alors que deux immeubles viennent tout juste d'être terminés et que le gros œuvre d'un hôtel, d'un centre commercial est en cours, le chantier s'arrête brusquement en 1993.

En mars 1995, la SCIC est placée en redressement judiciaire et, trois mois plus tard, en liquidation. Le promoteur est alors incarcéré pour escroquerie, abus de biens sociaux, abus de confiance et détournement de fonds pour un total de 2,3 millions d’euros.

En 1996, une offre d’achat est proposée par un autre promoteur, mais elle n’aboutit pas. Les immeubles achevés sont livrés, tandis que les autres bâtiments, laissés "en plan", se détériorent progressivement.

Depuis, Saint-Honoré 1500 est devenue une station fantôme où seuls la neige et le vent viennent s'engouffrer dans les carcasses vides que constituent ces vestiges.

bottom of page