top of page

L'Hôpital de Lagny

Quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai appris que cet hôpital allait fermer !

En effet il était tout proche de chez moi et je l'avais déjà fréquenté lorsqu'il était en activité.

J'ai tellement apprécié de le redécouvrir en mode "urbex" que j'y suis même retourné 4 fois !

Le complexe hospitalier est tout simplement immense et dès mon premier jour de visite j'ai su que j'allais devoir y revenir.

Mais avant d'aller plus loin, un peu d'histoire !

Le centre hospitalier voit le jour en 1896 et il continuera de s'agrandir jusqu'aux années 1970 avec l'ajout de nouveaux bâtiments, comme un "pavillon des vieillards", une maternité et divers sites administratifs.

Les bâtiments les plus anciens et qui sont aujourd'hui protégés sont en meulière, pierre typique de cette région qui leur confère un caractère très chaleureux.

Malheureusement, l'activité de l'hôpital cesse en 2012 suite à la construction d'un nouveau centre à proximité, plus fonctionnel et plus moderne.

Pourtant l'hôpital de Lagny fournissait de nombreux services et était composé de plusieurs salles d'opérations, d'un service d'urgence, de laboratoires, cafétérias, pharmacie, morgue et il possédait même un héliport !

Lors de ma visite, je constate que certains endroits étaient vides, tandis que d'autres comportaient encore du matériel voire même... des biopsies !

J'ai d'ailleurs été étonné de voir le nombre important de fauteuils roulants entreposés dans les couloirs.

Il devait en avoir pour une somme folle et c'est bien dommage que ces matériels médicaux n'aient pas été redistribués aux nécessiteux ou envoyés dans des pays qui en ont besoin.

Le problème du matériel médical obsolète est une vraie question qui se pose à chaque abandon d'hôpital. Certains matériels ne répondent plus aux nouvelles normes et sont donc mis au rebus alors qu'ils n'en demeurent pas moins utiles pour les patients.

Aujourd'hui le site est partiellement démoli pour être transformé en un nouveau quartier d'habitations.

Heureusement, les plus anciens bâtiments qui sont classés ont été intégrés au nouveau projet.

Pour l'anecdote, peu de temps avant les travaux, un événement officiel de street art avait eu lieu sur le site et les graffeurs s'étaient réappropriés les façades des bâtiments, juste avant que le premier coup de pelleteuse n'intervienne.